Mise en place et usage de DAE dans les salles de sport : les normes à respecter

Mise en place et usage de DAE dans les salles de sport : les normes à respecter

Mise en place et usage de DAE dans les salles de sport : les normes à respecter

Les salles de sports sont des endroits fréquentés publiquement, et elles doivent fournir un environnement sécuritaire pour les clients. Les défibrillateurs automatiques externes font partie des équipements indispensables. L’utilisation et l’installation de cet outil sont soumises à des normes strictes.

L’obligation des salles de sport d’avoir un défibrillateur

Un arrêt cardiaque peut survenir quand le corps dépasse une limite occasionnée par certains facteurs comme l’état de stress et les efforts physiques intenses. Les salles de sports comptent parmi les établissements dans lesquels ces conditions peuvent être réunies. Alors, acheter un défibrillateur pour une salle de gym permet de faire face aux éventuels accidents cardiaques dans ces endroits.

La réglementation des défibrillateurs dans les ERP

L’obligation de disposer d’un défibrillateur ne concerne pas spécifiquement les salles de sport. C’est une mesure qui touche les Établissements Recevant du Public (ou ERP) en général. Dans ces endroits, un arrêt cardiaque peut survenir à tout moment. Un premier décret sur le sujet a d’abord été émis en décembre 2018, et a été rendu effectif en 2020. Selon celui-ci, seuls les ERP des catégories 1 à 4 étaient concernés. Après quelques itérations du décret, les critères d’application de cette obligation ont touché plus d’établissements.

Les ERP selon leur catégorie

Les ERP sont classés parmi plusieurs catégories en fonction de leur capacité d’accueil. Si les barèmes pour les catégories allant de 1 à 4 sont fixés, ils sont plus flexibles pour les établissements dans la catégorie 5. Ici, chaque type d’ERP possède ses spécificités, sur lesquelles son barème unique est basé. Ainsi, pour les salles de sports, la limite du nombre d’occupants pour la catégorie 5 est de 200 personnes, avec un maximum de 100 personnes présentes en sous-sol.

Les normes pour les défibrillateurs dans les salles de sport

L’accès à un défibrillateur dans les salles de sports est régi par des réglementations spécifiques. En l’occurrence, il est impératif que le personnel présent soit en mesure de s’en servir en cas d’urgence. Une formation à l’usage des défibrillateurs est ainsi de mise. Ensuite, les modèles comme les DAE (ou Défibrillateur Automatique Externe) sont une alternative intéressante. Ces appareils ont l’avantage d’être faciles à utiliser grâce à leur système de guidage vocal. L’utilisateur n’a qu’à suivre les instructions pour que le DAE délivre les décharges électriques nécessaires.

Facilité d’accès aux défibrillateurs dans la salle de sport

La mise en place de votre défibrillateur doit se faire de manière à rendre l’accès au dispositif aussi fluide que possible. Pour cela, il convient de choisir un endroit bien en vue, et vers lequel les clients peuvent se diriger rapidement sans être gênés par des obstacles. Une durée maximale de 4 minutes pour un aller-retour pour prendre le défibrillateur est imposée. Il est conseillé de placer le défibrillateur en extérieur, pour les cas où ce dispositif serait nécessaire aux heures de fermeture de la salle. Dans ce cas de figure, vous devez prendre vos mesures pour assurer une meilleure protection pour le défibrillateur. L’armoire pour ce dispositif doit être choisie avec soin. Privilégiez une armoire thermostatée et placez-la sous un abri afin de maintenir votre défibrillateur dans les meilleures conditions, et qu’il puisse résister aux intempéries. Tous les modèles de défibrillateurs doivent disposer d’une certification CE.

Obligations diverses des défibrillateurs pour ERP

Les signalétiques comptent parmi les obligations auxquelles les salles de sport sont contraintes. Vous devez utiliser au minimum 4 panneaux signalétiques qui indiquent le chemin pour accéder au défibrillateur. Il est également obligatoire de mettre en place une affiche qui indique que votre établissement possède un défibrillateur. Lors de l’installation d’un défibrillateur dans un lieu public, une déclaration officielle est indispensable. Celle-ci est à effectuer auprès de la base de données nationale des défibrillateurs Geo’DAE. Le but est d’avoir une liste complète des différents défibrillateurs présents sur tout le territoire. Ainsi, en cas d’urgence dans une zone donnée, il sera possible de déterminer l’emplacement du défibrillateur le plus proche.

Les sanctions encourues en cas de non-respect

Un ensemble de sanctions est mis en place pour ceux qui ne respectent pas les normes en place pour les défibrillateurs pour ERP. La commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité effectue un audit sur ce plan. En cas de non-respect, l’établissement concerné risque une fermeture administrative par le maire ou le préfet. En fonction du cas, la fermeture peut être temporaire ou définitive. Il est également question de sanctions pénales, dont une amende maximale de 45 000 € et une peine de prison. Si les normes ne sont pas respectées et qu’une personne présente est victime d’un arrêt cardiaque, l’ayant droits de la victime peut porter plainte pour "violation manifestement délibérée des règles de prudence". Ici, l'établissement peut être tenu responsable, et une amende maximale de 75 000 € contre 5 ans de prison est encourue.

En résumé, la présence d’un DAE est requise dans un Établissement Recevant du Public tel que la salle de sport. L’installation et l’usage sont aussi régis par des normes qu’il faudra respecter correctement. Des sanctions strictes s’appliquent à ceux qui enfreignent ces règles et les victimes peuvent parfaitement porter plainte.

Découvrez notre dernier article pour avoir Vos Meilleurs Abdominaux Pour Le Summer Body

Rejoignez nous sur les réseaux :